Actualités



Officines : où sont les hommes ?

Officines : où sont les hommes ?

10 novembre 2022 - Comme dans toutes les branches du système de santé, les collaborateur.trice.s qualifié.e.s manquent. Que ce soient les pharmacien.ne.s ou les assistant.e.s, la pénurie guette. Elle est même quasiment installée dès lors que l’on cherche dans les rangs de la relève, des profils dotés d’une paire de chromosomes XY. Comment donner envie aux garçons de se tourner vers des métiers où ils sont traditionnellement absents ?

Beaucoup de pharmacies, peu de pharmaciens. Des études longues. Et des places derrière les comptoirs majoritairement occupés par des femmes. Voici la réalité, simplifiée, du monde des officines aujourd’hui. La question de la relève se pose.

 

Tapis rouge pour les blouses blanches

Pour contribuer à répondre à ce manque, Ofac a créé, il y a 6 ans, les Ofac Pharmacy Awards. Son objectif : récompenser les étudiant.e.s en pharmacie des universités de Zurich, Bâle, Berne et Genève qui apportent une solution originale à un enjeu pratique. Les candidat.e.s sur le podium se voient proposer un stage rémunéré et remettre une somme d’argent pour pouvoir développer l’outil de demain qu’ils et elles auront imaginé.

[Michelle Amstutz, de Grächen (VS) a reçu le premier prix pour son travail de master axé sur la polymédication chez les personnes âgées.

Intéresser les pharmacien.ne.s de demain en utilisant l’innovation est un angle porteur. Mais pour ratisser plus large, un “réservoir de candidats” est particulièrement intéressant à sensibiliser : les hommes.


Déconstruire les stéréotypes de genre

Un peu moins de 8 personnes sur 100. C’est la proportion du nombre d’hommes qui se sont lancés en 2021 dans une carrière d’assistant en pharmacie en Suisse.
Pour compenser la pénurie de personnel qualifié, l’une des options consiste à intéresser davantage les adolescents à ces métiers lorsqu’ils imaginent leur orientation et, entre autres choses, à déconstruire les stéréotypes associés aux métiers du soin. Car le cliché de la femme pharmacienne et infirmière et de l’homme médecin reste très ancré dans les mentalités. Une vision datée et biaisée du domaine, qui a largement évolué depuis.

Dans cet objectif, pharmaSuisse interviendra lors de l’événement “Futurs en tous genres” qui aura lieu à Genève le 10 novembre 2022. Cette Journée encourage à la fois les jeunes à mettre en avant leurs intérêts lors du choix de leur carrière et ৠremettre en question les stéréotypes de genre. Cela fait plusieurs années que des pharmacies montrent aux garçons des 7e à 10e années Harmos (selon les cantons) la réalité des métiers de blouse blanche, majoritairement portée par des femmes. L’atelier thématique sur l’assistant en pharmacie a toujours du succès. Et cette année, pour la première fois, la faîtière tiendra aussi un atelier sur le métier de pharmacien.

Le monde des officines change. Innovation, déconstruction des stéréotypes, mais aussi digitalisation. Peut-être ces changements rendront-ils, auprès des jeunes, le monde des officines plus désirable.

icon_arrow-top.svg